Chronique de la renaissance d'un village

Projection

ANNULÉ

En présence de José Vieira

Cette séance est accompagnée

En présence du réalisateur (sous réserve).

ASSOCIATION DES AMIS DU CAFÉ LECTURE

5 rue sous les Augustins, 63000 CLERMONT-FERRAND

Gratuit

En savoir plus

Contact

programmation.lesaugustes@gmail.com

Année : 2013

Durée : 83

Pays de production : France

Production : 504 productions

Ce documentaire, tourné dans le Puy-de-Dôme, raconte le parcours de familles portugaises qui se sont installées à partir des années 60 dans les anciens villages vignerons, notamment à La Roche-Blanche. "Autrefois, le pays des immigrés se trouvait là-bas. Maintenant, il est ici. Le pays des immigrés se situe là où les gens se sentent chez eux. Là-bas, dans le village qu'ils ont quitté, ils incarnent désormais l'absence. Ici, ils ont trouvé de quoi se faire une vie et ils sont restés. Leur présence a sauvé le village de la ruine. Ici, c'est la Roche Blanche, un village tout près de Clermont Ferrand. En 1968, à l'école communale, il y avait 67 % d'enfants d'immigrés pour la plupart de parents portugais. De mémoire d'Auvergnats, on n'avait jamais vu ça. Après-guerre, les anciens villages vignerons autour de Clermont-Ferrand étaient encombrés de ruines. Les immigrés, d'abord italiens et espagnols puis portugais, trouvèrent là de quoi se loger à bon marché. Les uns rebâtirent sur les décombres, d'autres restaurèrent d'anciennes maisons de vignerons. Quelques-uns achetèrent des lopins de terre et des petits vignobles. Les anthropologues disent que ces immigrés en quête d'un monde meilleur, trouvèrent là une possibilité de réinventer le monde paysan qu'ils venaient de quitter. Mais les chemins qui mènent à une vie meilleure sont bien plus tortueux qu'on ne l'imagine..." (José Vieira)

  • Exil, migration