Jamais sans ma visseuse, Aux femmes du monde

Projection

En présence de Caméra au poing

Cette séance est accompagnée

Le cinéma participatif : carte blanche à l’association Camera au poing
Femmes – engagement - citoyenneté
Depuis 20 ans, Caméra au Poing mène des ateliers d’expression au moyen du cinéma documentaire. Basée en Ariège, l'association repose sur l’engagement de 8 documentaristes qui ont à cœur de favoriser l’appropriation des outils audiovisuels par un public éloigné de la culture. Jeunes, enfants, population en situation de handicap ou en situation d’exclusion sociale , ont participé ces dernières années à des projets visant à leur donner la parole, à penser la société dans laquelle nous vivons.

Dans un souci d'autonomie, caméra au poing travaille à développer des films participatifs dans lesquels citoyens.nes, habitants.tes, s'emparent de la caméra et donnent à entendre leur voix.
Deux films sont à découvrir en présence des apprenties réalisatrices et de Caméra au poing.

MÉDIATHÈQUE GRAND M

37, avenue de la Reynerie , 31300 TOULOUSE

Gratuit

En savoir plus

Contact

Adeline Pinet - adeline.pinet@mairie-toulouse.fr

Année : 2021

Durée : 18

Pays de production : France

Production : Caméra au poing

Depuis 20 ans, Caméra au Poing mène des ateliers d’expression au moyen du cinéma documentaire. Basée en Ariège, l'association repose sur l’engagement de 8 documentaristes qui ont à cœur de favoriser l’appropriation des outils audiovisuels par un public éloigné de la culture. Jeunes, enfants, population en situation de handicap ou en situation d’exclusion sociale , ont participé ces dernières années à des projets visant à leur donner la parole, à penser la société dans laquelle nous vivons.
Dans un souci d'autonomie, caméra au poing travaille à développer des films participatifs dans lesquels citoyens.nes, habitants.tes, s'emparent de la caméra et donnent à entendre leur voix.
 

Année : 2017

Durée : 18

Pays de production : France

Production : Caméra au poing

Elles sont mères de famille et vivent dans les quartiers du Foulon et de la Gloriette à Pamiers. Originaires du Maroc, de Mayotte, du Guatemala, du Mali ou d'Haïti, elles s'impliquent à l'association Regards de femmes. Après plusieurs mois de réflexion, elles décident de s'emparer de la caméra pour se raconter, réfléchir à l'engagement pour leur quartier et au processus d'émancipation qui s'enclenche.

Organisé par

BMVR de Toulouse (TOULOUSE, Occitanie)

Partenaire

Caméra au poing