Enfants sous influence - Surexposés au nom du like

Projection

Médiathèque de Meyrargues

17 cours des Alpes , 13650 MEYRARGUES

Gratuit

En savoir plus

Contact

zsellini@meyrargues.fr

Année : 2023

Durée : 69

Pays de production : France

Production : Babel Doc / Together Media

"Si vous pensez que partager la vie de votre enfant sur les réseaux sociaux est un acte innocent, je suis venue vous dire que vous avez tort."

Dès le début du film, Cam, 24 ans, nous interpelle. Elle est l’une des seules à oser prendre la parole, à dévoiler les conséquences de son enfance surexposée par sa mère sur les réseaux sociaux. Son histoire fait froid dans le dos. Elle est victime comme de nombreux enfants d'un monde connecté à Facebook, YouTube, Instagram, TikTok, Snapchat, où la vie familiale s’expose et se vend, où chaque parent peut capitaliser sur ses propres enfants, monnayer leur quotidien, leur intimité et même leurs souffrances. Plusieurs chaînes vidéo sont ainsi accusées d'être le théâtre de travail dissimulé, de manipulation et de maltraitance. Mais quelque chose est en train de changer. Les enfants grandissent et certains se révoltent. Cam nous emmène dans son combat pour faire entendre sa voix, jusqu’au sommet de l’État.

La réalisatrice, Elisa Jadot, donne la parole à plusieurs influenceuses comme Jessica, Kelly et Oralie, mais également à des lanceurs d’alerte et à Delphine de Vigan, auteure de Les enfants sont rois. Ils lèvent le voile sur les limites et les dangers de nos pratiques quotidiennes. Parce que les chiffres sont inquiétants et parce que le public n’est pas toujours celui qu’on croit...

En Europe, aux États-Unis, au Canada et à Dubaï, ce documentaire mêle témoignages inédits et investigation. Il raconte et décrypte les dérives des familles influenceuses. L’intention des parents, même naïve au départ, devient l'objet d’une mécanique infernale, avec des conséquences de plus en plus dramatiques et irréversibles. La séparation parents-enfants, la pédocriminalité, parfois la mort. Un système capitalistique et destructeur qui s’est banalisé dans l’indifférence collective.

Et si demain nos enfants pouvaient eux aussi nous reprocher notre imprudence, notre inconscience, celle d'avoir laissé des traces de leur enfance sur les réseaux sociaux sans leur consentement éclairé ?

  • Famille
  • Jeunesse / Éducation
  • Médias / Numérique / Information
  • Société

Dans le cadre du cycle

Organisé par

Médiathèque de Meyrargues (MEYRARGUES, Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Partenaire

Images en bibliothèques