Jean et Marie, le feu sacré

Projection

En présence de Rémi Vouters

Cette séance est accompagnée

La projection sera suivie d'un débat en présence de son épouse Marie, elle aussi artiste, qui entend prolonger l'esprit créatif de Jean,  et du réalisateur, Rémi VOUTERS. Cette soirée sera ponctuée d'un verre de l'amitié.

Les Amis des Musées des Beaux-arts et de la Dentelle de Calais

25 rue Richelieu, 62100 Calais

Gratuit

En savoir plus

Informations complémentaires

La projection du film "Le Feu Sacré" s'insère dans une soirée hommage à l'artiste Jean ROULLAND, décédé au printemps de cette année.

La biographie de Jean ROULLAND

Natif de Roubaix, et resté attaché à sa région, Jean a multiplié les expériences artistiques : Le bronze à la cire perdue, les pastels, la céramique.

Il dépeint son parcours comme une aventure : « On est sculpteur comme on est peintre, comme on est cordonnier ou maçon, on a des penchants naturels, c’est comme une vocation. Je me sens aussi proche des ecclésiastiques que des aventuriers... C’est un peu le radeau de la méduse, à la dérive on ne sait pas où on va. D’ailleurs aucun être humain ne sait où il va... Être artiste pour moi c’est défendre une vérité avec le plus de force possible, la beauté de l’humanité...

En 1998, il épouse Marie, artiste elle aussi, avec qui il va vivre en osmose créative.

C’est cette aventure passionnante et passionnée que relate le film « Le feu sacré » proposé lors d’une séance de projection qui constituera un hommage à cet homme pétri d’amour, disparu en 2021, le jour même de la Saint-Valentin.

Contact

Philippe MARIETTE - mariette.philippe@neuf.fr

Année : 2020

Durée : 38

Pays de production : France

Production : Equipe Monac 1, Pictanovo

En 2007, suite à un double accident vasculaire cérébral, l’artiste et
sculpteur Jean Roulland tombe dans le coma. Les diagnostics médicaux sont
terribles. Le feu follet si inspiré est traité comme un cas désespéré. Mais son
épouse Marie ne veut pas croire au pire. Avec une volonté extraordinaire,
elle ramène son Jeannot à la vie. Peu à peu l’artiste se remet à parler et
même à dessiner, de la main gauche...
Renaissance miraculeuse, merveilleuse preuve d’amour. Le film retrace ce
retour à la vie. Il revient aussi sur la carrière de deux artistes engagés, leurs
oeuvres, les liens entre leurs deux démarches artistiques.

  • Arts et culture

Organisé par

Partenaire

La conservation du Musée des Beaux-arts de Calais, dépositaire d'oeuvres de l'artiste.