Le Temps des forêts , En quête des nouveaux herboristes

Projection

ANNULÉ

Cette séance est accompagnée

Projections en présence de Yann Clément, représentant du CRPF (Centre régional de la propriété des forêts) et  François Cazès, gestionnaire forestier (Canopée Conseils)

En partenariat avec la Fête de l'Arbre à Douelle.

Un repas et une buvette seront proposées par l'association Kinomad entre les 2 projections.

Salle du Barry

Place Lucterius, 46140 Luzech

Payant

  • Accessible aux enfants (niveau primaire)

En savoir plus

Tarif

Participation libre

Informations complémentaires

Une soirée autour de 2 projections avec pour axe les forêts, la Nature et les plantes :

18h30 : "En quête des nouveaux herboristes", un film de Daniel Schlosser - France | 2017 | 52 minutes

19h30 : Repas proposé par l'association Kinomad

20h45 : "Le temps des Forêts", un film de François Xavier-Drouet , en présence de Yann Clément, représentant du CRPF- France | 2018 | 103 minutes

Contact

Raphael Prouteau - contact@kinomad.fr

Année : 2018

Durée : 103

Pays de production : France

Production : L'atelier documentaire 

Symbole aux yeux des urbains d'une nature authentique, la forêt française vit une phase d'industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, la gestion forestière suit à vitesse accélérée le modèle agricole intensif. Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d'aujourd'hui dessineront le paysage de demain.

 

Musique originale : Jean-Christophe Cheneval

Année : 2018

Durée : 52

Pays de production : France

Production : Les Docs du Nord, Faites un vœu, Pictanovo, Région Grand Est, France Télévisions, Rambalh Films

À la manière d'une enquête, le réalisateur Daniel Schlosser s'intéresse aux nouveaux paysans herboristes, qui tentent de faire réhabiliter le métier d'herboriste dont le diplôme supprimé en 1941 n'a jamais été rétabli. Pourquoi l'usage des plantes médicinales - qui connaît un véritable engouement des publics - recouvre aujourd'hui une réalité hétérogène, parfois sujette à confusion, et pourquoi n'existe-t-il pas de statut officiel en France ? Quelles sont les difficultés et les motivations de ceux et celles qui ont renoué avec l'herboristerie et en font profession ? Paysans-herboristes, médecins phytothérapeutes, docteurs en pharmacie, sénateur et députée européenne, défendent un usage libre des plantes médicinales en France.

  • Environnement
  • Science
  • Société

Dans le cadre du cycle

Organisé par