Carte blanche à Simon Panay, réalisateur

VOD / Diffusion en ligne

APARR - ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS DU CINEMA ET DE L'AUDIOVISUEL DE BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE

La Coursive - 33 place Galilée, 21000 Dijon

Gratuit

  • Accessible aux adolescents (niveau lycée)

En savoir plus

Contact

aurelia@aparr.org

Pour accéder à la séance : 

Les trois films de Simon Panay sont visibles gratuitement, en ligne, et à tout moment jusqu'au 14 décembre, sur le site www.docsicicourtsla.com. 

Après avoir visionné un ou plusieurs de ses films sur le site www.docsicicourtsla.com, venez échanger en visioconférence avec Simon Panay, réalisateur !

Pour vous inscrire à la rencontre, envoyez un mail à aurelia [at] aparr.org ; nous vous enverrons le lien de connexion à la rencontre en visioconférence (via Zoom).

Année : 2015

Durée : 25

Pays de production : France/burkina Faso

Production : Nomafilm

Un petit village perdu dans un désert de poussière, dans la brousse du Burkina. À quelques pas du village passe le train, deux fois par semaine. Les bouteilles d'eau et la nourriture que jettent les voyageurs en passant constituent le principal revenu du village, mais aussi l'unique ressource en eau pendant la saison sèche. Les portraits se multiplient; les plus anciens ont connu l'esclavage au service de la France, les plus jeunes rêvent de lointains horizons.

Année : 2012

Durée : 52

Pays de production : France

Production : NomaProd

Chaque mercredi après-midi, la cour de Fatoumata se remplit. Une vingtaine de femmes, du quartier, de la famille se regroupent pour faire la réunion de la Tontine. Le but premier de la tontine est de constituer une banque coopérative et solidaire, pour financer des micro-crédits pour les femmes dans le besoin au sein du groupe. Mais c’est également le seul moment de la semaine où elles peuvent se retrouver entre femmes...

Année : 2016

Durée : 23

Pays de production : France

Production : Autoproduction

Mine d’or de Perma, Bénin. Il y a ceux qui rêvent de trouver et ceux qui se sont rendu compte qu’il n’y avait rien à trouver. Il y a ceux qui creusent dans l’espoir de devenir riches et ceux qui sont morts en pensant devenir riches. Et puis il y a les autres qui disent qu’ici, personne ne meurt.

  • Éducation, jeunesse
  • Environnement
  • Société
  • Travail