Sumé the Sound of Revolution

Année : 2014

Durée : 73 mn

Pays de production : Norvège, Danemark

Production : Anorak Film, Bullitt Film, Jabfilm

En 1973, le Groënland faisait partie du royaume du Danemark depuis plus de 200 ans. Pour les habitants du pays, le seul moyen de faire des études se trouvait à 4 000 kilomètres de distance au Danemark. Là-bas, loin de chez eux, une jeune génération de groënlandais a trouvé sa voix. Malik Hoegh et Par Berthelsen se sont rencontrés lorsqu'ils n'étaient qu'étudiants à Copenhague et ont fondé Sumé, le premier groupe rock à chanter en groëlandais. Leurs chansons politiques dénonçaient les injustices sociales au Groënland et se retrouvèrent bientôt sur chaque tourne-disque de l'ancienne colonie. Les textes poétiques du charismatique Malik ont inspiré aux auditeurs l'envie d'utiliser leur langue maternelle marginalisée et de devenir politiquement actifs. Les chansons de Sumé sont devenues la bande originale des premières protestations de jeunes groëlandais contre l'administration danoise et en faveur de l'autonomie. Après les tournées au Groënland, en Scandinavie et une offre du groupe britannique Procol Harum, les deux musiciens ont décidé de ne pas poursuivre leur carrière professionnelle. Les trois albums qu'ils ont sorti avant 1979 devaient accompagner le Groënland vers l'autonomie vis-à-vis du royaume. Comme ce documentaire atmosphérique groënlandais le démontre, le message anti-colonial de Sumé reste pertinent et valable encore aujourd'hui

Arts et culture

Histoire

Musique