Oflag 17A

Année : 2013

Durée : 52 mn

Pays de production : France

Production : Eclectic Production

Tournage clandestin derrière les barbelés relate l’incroyable histoire d’un film tourné à l’intérieur même d’un camp de prisonniers au nez et à la barbe des gardiens allemands entre 1940 et 1945.

Lorsque la France capitule le 24 juin 1940, la totalité de son armée est envoyée en captivité sur le territoire du Reich. 5000 officiers se retrouvent ainsi à l’extrême nord-est de l’Autriche dans l’Oflag 17A. Privés de liberté, en exil, loin de leur foyer, torturés par la faim et le froid, une poignée d’entre eux conçoit un invraisemblable projet. Grâce aux colis de la Croix Rouge, ils parviennent à se faire envoyer clandestinement une caméra et de la pellicule, afin de témoigner de leur captivité. Colis clandestins, équipes de guetteurs, chambre noire… une véritable organisation se met alors en place dans le camp pour mener à bien cet acte de résistance.

Presque totalement inédit, ce document miraculeusement préservé, a été restauré. Seul film à avoir été réalisé dans ces conditions, il restitue de façon unique la vie dans un camp de prisonniers. Pour le commenter, d’anciens officiers se souviennent : ils ont notamment participé à la plus grande évasion de toute la guerre qui a été organisée dans ce camp en 1943. Une aventure vécue qui dépasse la fiction.

 

Histoire

Événements

Cycles

cycle

Captivité de guerre

Du 22 au 22 novembre 2020

Organisé par Mémorial de l'internement et de la déportation (Compiègne, Hauts-de-France)

Dans le cadre de sa future exposition sur les prisonniers de guerre durant la Seconde Guerre...

3 événéments

3 films

1 projection

1 rencontre

1 cycle