Mizuko

Année : 2019

Durée : 15 mn

Pays de production : Etats-Unis, Japon

Production : One Eyed Productions, Tribeca Film Institute

En japonais, il existe un mot spécifique pour désigner les vies qui ne voient pas le jour. Mizuko, qui signifie mot-à-mot "enfant de l'eau", est utilisé pour faire référence aux fausses couches et aux avortements. À ce mot, s'ajoute un rituel bouddhiste pour le deuil appelé mizuko kuyo qui permet aux femmes de métaphoriquement rendre à la mer leurs enfants d'eau. Mizuko raconte l'histoire personnelle de l'avortement d'une réalisatrice américano-japonaise aux États-Unis face au contexte culturel. Tissant différents styles d'animation et d'images filmées en Super 8, le film est une confrontation intime avec l'incomparable expérience de mettre un terme à sa grossesse.

Arts et culture

Religion

Société