La Mémoire de mon père

Année : 1997

Durée : 31 mn

Pays de production : France

Production : N.A Production

Le réalisateur, photographe à l'agence Magnum, décide de prendre la caméra pour tenter de rompre le silence qui s'est installé entre lui et son père. Celui-ci, Juif ashkénaze, avait perdu sa famille à Auschwicz et gardait le silence sur ce drame. Pendant dix ans, Patrick Zachmann photographie des Juifs à la recherche de son identité, de son histoire. Mais de son père, il n'arrive pas à faire de photos.
"Un jour, je décidai non plus d'essayer de photographier mon père, mais de le filmer. Dans une relation presque professionnelle (moi à l'abri de la caméra) qui allait nous permettre de se parler enfin l'un à l'autre mais sans se l'avouer ouvertement. Je ne savais pas encore qu'il était malade. Une série d'entretiens qui se sont poursuivis jusqu'à sa mort en septembre 1996." Au delà des souvenirs douloureux que son père lui livre, Patrick Zachmann réalise "un film sur la relation nouée entre un père et son fils, un film sur la mémoire, un film sur la transmission, celle que les pères doivent à leurs enfants.

1 projection

1 cycle