Aïta

Année : 1988

Durée : 27 mn

Pays de production : Maroc, France

Production : OHRA

Interprétée par les cheikhates, musiciennes itinérantes, la aïta est le cri qui devient chant, chant qui devient appel : appel à la mémoire, appel à témoin de la douleur, appel au dépassement de soi, la aïta est aussi un cri d’amour et d’espérance. Au Moussem de Moulay Abdallah, la diva marocaine Fatna Ben Hocine et sa troupe, Oulad Aguida réjouissent les milliers de cavaliers présents, amateurs fervents de la aïta.

Arts et culture

Musique