Les Rencontres du Réel - Festival du film documentaire

Du 16 novembre 2021 au 3 décembre 2021

  • 7 Projections

12 films

« Le vrai voyageur du film, c’est en fait le spectateur dont on imagine (et espère) que ce voyage le changera, même de façon imperceptible »
Eric Pauwels dans Images documentaires, mars 2018

Au sortir du confinement qui a privé chacun de se déplacer à sa guise, j'ai eu l'envie d'évoquer quelques voyages... Les voici, en 11 films et un ciné-concert, en itinérance sur le territoire. Le voyage d'Alice Diop (Nous) le long de la ligne du RER B et son attention aux visages, aux récits, aux mémoires pour faire entrer dans le même cadre des gens qui s'ignorent la plupart du temps les uns les autres.

Le voyage périlleux des migrants

Errance, long travellings tourmentés, récits de voyage au bout de l’enfer des chemins migratoires. Du Mexique aux États-Unis, de l'Afghanistan à l’Europe, des murs se dressent devant ceux qui fuient la misère ou la guerre. Des cinéastes franchissent les frontières, passent de l’autre côté, filment leur propre odyssée familiale ( De l'autre côté, Ch. Akerman – Midnight traveler, H. Fazili ) partagent des témoignages de vies et offrent des images qui
illuminent la nuit ( La nuit remue, B. Anquetil ).

Les voyages dans le temps

Dans les souvenirs des vacances du côté des cinéastes, entre films de famille et réflexion sur les images, le souvenir et le bonheur et autant de détours et de digressions ( Sur la plage de Belfast, H-F Imbert, Les vacances du cinéaste, J. Van der Keuken ).

Les voyages existentiels

Partir seul en ligne droite, partager un peu de la simplicité et de la profondeur du voyageur à pied, en quête du bonheur ( Le bonheur, terre promise, L. Hasse ). Voyage rêvé de toute une vie, valise soigneusement préparée et grand départ ( Voyage en sol majeur, G. Lazarevski ).

Les voyages embarqués

Dans le huis-clos d'un bateau, dans l’entre-deux, l’entre deux rives, l’entre deux pays, l’entre deux appartenances ( La traversée, E. Leuvrey ). Visite express en Europe à bord d'un bus de touristes chinois ( Voyage en occident, J. Coulon ) ou visite officielle d'un village français en Chine ( Le rêve de Bailu, N. Boone ) et contraste des cultures. À bord d'un navire marchand pour le voyage sans retour d'un marin apatride
( FLAG Ciné-concert d'ouverture ).

  • Éducation, jeunesse
  • Exil, migration
  • Géographie
  • Société

Organisé par

L'oeil lucide (Badefols-sur-Dordogne, Nouvelle-Aquitaine)

Avec

ANCT, Ministère de la culture, Ministère de la justice, La Dordogne, Comcom Bastides Dordogne Périgord, Molières, La CAB, IB, Doc sur grand écran, Agence du court-métrage, Grand écran Bergerac, Tapages Bergerac, Cinéma Lux, Café lib'

Contact

mediation.leoillucide@gmail.com