Affiche Les rencontres du réel #8

Les rencontres du réel #8

Du 5 au 29 novembre 2020

  • 16 Projections

25 films

Par ces temps de catastrophes, 25 films pour …

Regarder la naissance et la mort et faire l’expérience d’une commune condition. Rencontrer l'humanisme des équipes médicales. Croire en la force instinctive des êtres, maintenir l'équilibre entre le corps et l'esprit, préparer physiquement les futures parturientes, écouter leur parole ( GENPIN ). Se poser la question du sens de la vie, trouver un mystérieux équilibre, accompagner à travers la maladie, conduire chacun vers la mort ( LES ÉQUILIBRISTES ).

S’orienter dans la confusion politique et le chaos du présent. Revisiter nos rapports à la politique, rendre concret le débat en le reformulant, en réactualisant une parole ( NOS DÉFAITES ). Faire l'apprentissage des rouages et espérer changer la politique sans être changés par celle-ci( EN POLITICA ). La réinterroger à partir d'un journal, trouver la distance sans suivre le flot ininterrompu des événements et suivre un collectif au travail ( DEPUIS MÉDIAPART ). Contester-proposer-choquer-informer-interroger-affirmer-convaincre-penser-crier-dénoncer-cultiver ( LES FILMS MONDE - CINÉ-TRACT ). Déchiffrer les images et révéler la présence de celui qui les a faite, comprendre sa façon de voir le monde ( HISTOIRE D'UN REGARD ).

Cultiver des modes de vie de production de pensées et de croyances différents. Survivre dans un monde connecté, quand il n'y a plus de distinction entre regard humain et machine. Vivre à l'heure où le monde ressemble au rêve de cyberespace des auteurs de science-fiction. Tenter l'écologie cybernétique et fusionner avec l'univers entier ( WORLD BRAIN ). Rendre le monde visible au-delà de ce qu’il y a à voir. Exécuter une tâche de surveillance et de domination. Etre relié au programme, dispensé de penser, de décider ( IL N'Y AURA PLUS DE NUIT ). Être en rupture, vivre à l'écart, s'offrir le luxe de la campagne, y inventer un monde. Décrire nos attachements - à la terre, aux corps, aux animaux, à autrui, à tout ce qui rend une vie possible ( AUTONOMES ).

Interroger notre lien à l'espace naturel vivant. Rencontrer ceux qui travaillent la forêt pour entendre leurs paroles et comprendre les contradictions qui la traversent : industrialisation, gestion en monoculture ( LE TEMPS DES FORÊTS ).

Représenter le travail. Répéter jours après jours des gestes, travailler dans une obéissance heureuse, paresser par désobéissance civile ( FOOD&FILM TRAVAILLER ). Repenser la lutte des classes ( WE ARE WINNING DON'T FORGET ). Ecouter le témoignage d’une employée ( SAMSUNG GALAXY ). Croire que les rêves ont la capacité de dire le monde et faire le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral ( RÊVER SOUS LE CAPITALISME ).

S'inscrire dans la tradition d'une lutte révolutionnaire. Occuper les terrains constructibles. Obtenir les titres de propriété ( CHRONIQUE DE LA TERRE VOLÉE ).

Mener une vie bonne. Exiger une vie vivable. Sortir de la pénombre de la vie publique. Lutter contre la disparition, l'effacement, la perte. Entrer dans une relation sensible au monde. Fuir les lumières du pouvoir. Regarder des images-lucioles, au bord de la disparition. Faire apparaître des parcelles d’humanité ( BORDER ). Redéfinir les espaces par ceux qui revendiquent le droit de les habiter ( STAND-BY OFFICE ).

Fabriquer en commun un territoire sensible ( JUST WORDS AND SOUNDS ). Poursuivre la quête de l’identité et de la dignité. Nommer les morts ( NUMÉRO 387 DISPARU EN MÉDITERRANÉE ).

Embarquer à bord d’un cargo pour un voyage sans retour. Ecouter l'expérience d’un marin abandonné par son navire dans un port européen ( CINÉ-CONCERT FLAG ).

 

  • Environnement
  • Exil, migration
  • Information, média
  • Politique
  • Société
  • Travail

Organisé par

Avec

La CAB / La gare mondiale / Le cinéma Lux

Contact

Jenny Saastamoinen - L'oeil lucide