Le cinéma de François Caillat

Du 19 au 20 novembre 2022

  • 3 Projections

5 films

Du cinéma de François Caillat, on propose ici une sélection de cinq films qui prend en compte les deux grandes dimensions  de l’œuvre cinématographique de ce cinéaste (et, depuis peu écrivain), vite passé de l’agrégation de philosophie à la réalisation cinématographique, œuvre riche d’une vingtaine de films et essais documentaires pour la télévision et le cinéma.

Deux films pour la première partie de cette oeuvre, qui comprend des portraits d’écrivains (ici, "Edouard Louis ou la transformation", 2022) et de penseurs (ici, "Michel Foucault contre lui-même", 2014). 

Trois films pour la seconde partie de l’œuvre qu'on peut nommer « romanesque documentaire », « fruit de ses expéditions solitaires dans les profondeurs du passé » (Thierry Garrel) qui, presque en trilogie, rappelleront aussi ses attaches lorraines : "Trois soldats allemands" (2001), "La quatrième génération" (1997) et "Bienvenue à Bataville" (2007). On y retrouve le « cinéma hanté » dont parle Gérald Collas, le cinéma d’un « conteur et poète, chasseur de fantômes et diseur de bonne aventure » (T. G.).

 

  • Arts / Culture

Organisé par

Citéphilo (LILLE, Hauts-de-France)

Contact

Myriam Plainemaison contact@citephilo.org