Il est temps… de prendre son temps.

Du 3 au 17 novembre 2020

  • 3 Projections

3 films

« Nous dansons de plus en plus vite, simplement pour rester en place. »

Hartmut Rosa in Accélération : une critique sociale du temps

 

On ne compte plus les expressions ayant trait à la notion de temps ; ce temps que l’on peut parfois perdre, parfois gagner, qu’on tente d’économiser ou de réduire ; que l’on peut prendre, rattraper ou même tuer !

Bien qu’immuable, la perception que l’on a du temps est changeante. Par là, le temps interroge, quand il ne devient pas anxiogène...

Notre époque de la modernité tardive se caractérise par des individus qui souffrent toujours plus du manque de temps et ont le sentiment de devoir courir toujours plus vite, non pas pour atteindre un objectif mais simplement pour rester sur place.

Ces derniers temps nous ont forcés à ralentir. Ainsi, cette année 2020, et plus particulièrement la période de confinement, questionne notre rapport au temps et les incidences d’une société basée sur un temps court et toujours occupé.

Et si, pour vivre mieux, fallait-il s’en « libérer »... pour en retrouver ?

  • Société

Organisé par

Contact

BRETEL Alexandre : abrete@agorame.fr