Lætitia Mikles

Laetitia Mikles est réalisatrice et critique de cinéma. Franco-américaine, elle a vécu en France, au Portugal et au Japon. Ses premiers films interrogent la thématique de la normalité aussi bien à travers le corps (Touchée, portraits de personnes sourdes-aveugles, Lucie va à l’école, quotidien d’une petite fille trisomique), qu'à travers un mode de vie différent du modèle dominant (dans Le japonais n’est pas une langue scientifique elle rencontre un Africain naturalisé japonais; avec Kijima Stories, elle part à la recherche d’un yakuza repenti; avec De profundis, co réal O. Cieshelski, elle s'intéresse aux moines chartreux retirés du monde). Elle réalise aussi des portraits d’artistes (la cinéaste japonaise Naomi Kawase, Rien ne s’efface ; l’artiste plasticien Laurent Pariente, Et là-bas souffle le vent; ou  encore un photographe obsédé par l'anomalie physique de son modèle dans un court-métrage de fiction Le vice caché des Navajos). Ses films ont été sélectionnés et primés dans de nombreux festivals internationaux et français (Indie Lisboa, Lussas, FID, Moscou, Rio de Janeiro, Stockholm, Saint Pétersbourg…). Elle écrit aussi pour la revue de cinéma PositifVille : Pau et Paris

Événements

1 film projeté

4 projections

3 rencontres