Jill Coulon

www.jillcoulon.comJill Coulon est une jeune réalisatrice autodidacte française, au parcours atypique. Passionnée de photographie et de voyages, touche à tout, Jill Coulon est un véritable "couteau suisse". Elle commence à travailler dans le documentaire en 2002. Pendant 4 ans, elle se forme à la production auprès de la productrice internationale Christine Le Goff (MFP, Per Diem Films). Puis elle fait ses armes sur le terrain en assistant le réalisateur-producteur Thomas Balmès sur son film « Bébés" (Studio Canal, Chez Wam, Focus Features - 2006 à 2009).  En 2008 elle part seule à Tokyo avec une caméra en immersion dans une écurie de sumo. Ce sera son premier film, coproduit par la NHK (Japon), "Une vie normale. Chronique d’un jeune sumo", l'histoire du jeune Takuya qui, poussé par son père, intègre une écurie de sumo. Présenté en première mondiale à IDFA 2009 (dans la catégorie "first appearance"), le film a gagné de nombreux prix dans des festivals internationaux (Meilleur 1er film à MiradasDocs, Prix Spécial du jury au Festival du Film d’Education, Mention Spéciale au Flahertiana Film Festival, Etoile de le Scam 2010, etc). En 2013 le film est sorti en salles sous le titre "Tu seras sumo" (Aloest Distribution), et a été accueilli par une critique élogieuse.Dans « Voyage en Occident », son nouveau film, embarqué dans un bus de touristes chinois en Europe, Jill Coulon poursuit son exploration des cultures asiatiques avec la même rigueur filmique et la même sensibilité mais en y ajoutant cette fois l'humour. A la fois road-movie et comédie documentaire, histoire « à la chinoise » et histoire universelle, « Voyage en Occident » est un jeu de miroirs entre deux cultures, deux sociétés, deux visions du monde… entre Chinois et Occidentaux. En parallèle de ses réalisations, Jill Coulon collabore avec des réalisateurs comme Frédéric Laffont et Isabelle Dupuy-Chavanat (« Les mains d'Hermès, 2011) et Thomas Balmès ("Happiness", de 2012 à 2014). Jill vient de terminer une collection de 5 portraits d’artisans, 5 films de 52 min chacun, en co-réalisation avec Isabelle Dupuy Chavanat, pour Arte G.E.I.E., produits par Arturo Mio : «AU FIL DU MONDE». 5 artisans d’exception, 5 étoffes, 5 histoires romanesques, 5 pays d’extrême Orient : la soie au Laos, le cachemire en Mongolie et au Népal, le coton en Inde, la fibre végétale au Japon et la laine de yak au Tibet. Les films commencent à être sélectionnés en festivals (Traces de Vie, Quais du départ, Festival International des Films des Métiers d’Art, Festival Intern

Événements

1 film projeté

1 projection

1 rencontre