17e ÉDITION NOVEMBRE 2016Organisé par
Images en bibliothèques

Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

Catalogues de films

Diffuseurs partenaires d’Images en bibliothèques

Les diffuseurs partenaires d’Images en bibliothèques disposent de catalogues de films documentaires importants, disponibles pour des diffusions dans le cadre du Mois du film documentaire.

Certains de ces catalogues s’adressent aux structures de diffusion non-commerciales et d’autres également aux cinémas.

CATALOGUE NATIONAL DE FILMS DOCUMENTAIRES DE LA BPI - Diffusion non-commerciale / Réservé aux bibliothèques publiques

Catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques

Géré par la Bibliothèque publique d’information - BPI

La Bibliothèque publique d’information diffuse auprès des bibliothèques publiques en France un catalogue d’environ 1500 films documentaires dont les droits ont été acquis directement auprès des producteurs, distributeurs ou réalisateurs. Les droits acquis permettent la représentation publique (consultation individuelle et projection collective) à titre gratuit dans les emprises de la bibliothèque et le prêt gratuit à domicile.

Cette offre documentaire constitue un catalogue de référence, couvrant tous les domaines de la connaissance et tout particulièrement les secteurs les plus inventifs de la création cinématographique (essais documentaires et films d’auteurs).

La négociation à l’échelon national pour des droits acquis en France et à l’étranger permet une diffusion auprès des bibliothèques de films à forte valeur culturelle dont l’édition n’est pas rentable. Les acquisitions pour le Catalogue national s’appuient sur les sélections effectuées par une commission de sélection nationale composée de bibliothécaires en charge de collections de films, représentative du réseau de diffusion et animée par l’association Images en bibliothèques.

Les droits sont acquis pour une durée de dix ans et le catalogue s’accroît d’une centaine de nouveaux titres par an. On peut emprunter et consulter gratuitement ces films dans toutes les bibliothèques publiques en France qui appartiennent au réseau de diffusion de la Bibliothèque publique d’information.

CATALOGUE IMAGES DE LA CULTURE DU CNC - Diffusion non-commerciale / Structures culturelles, sociales et éducatives

Images de la Culture

Géré par le Centre national du cinéma et de l’image animée

Le fonds Images de la culture est un catalogue de films documentaires géré par le CNC. Il s’adresse aux organismes culturels, sociaux ou éducatifs, structures très variées comme des bibliothèques publiques, des CDI des établissements scolaires, des musées, des écoles d’art, des écoles d’architecture, des festivals, des associations, des établissements pénitentiaires... tous ceux qui mènent une action culturelle en contact direct avec le public.

Le catalogue totalise aujourd’hui près de 3000 œuvres documentaires. Il représente une grande partie du patrimoine audiovisuel de ces vingt dernières années en rassemblant les œuvres aidées ou acquises par les différentes Directions du ministère de la Culture et de la Communication et de l’Acsé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances, via la commission CNC Images de la diversité). Le CNC complète ce catalogue par ses propres acquisitions en particulier par le biais du dispositif Regards sur le cinéma. Cette réunion d’experts contribue aux choix des documentaires acquis sur l’histoire du cinéma.

Les films sont destinés à des diffusions publiques et gratuites sur le territoire français (DOM-TOM inclus) et à la consultation sur place. Le prêt aux particuliers est possible par l’intermédiaire des médiathèques (mention sur les fiches films).

La revue Images de la Culture rassemblant des articles de fond sur de nombreuses thématiques, présente aussi les nouveaux titres entrés au catalogue. Elle est un véritable outil critique reconnu par tous les professionnels qui l’utilisent notamment dans le cadre de l’éducation à l’image. Sa mise à disposition est gratuite.

AGENCE DU COURT MÉTRAGE - Diffusion commerciale & non-commerciale / Tous types de structures
Traversées d’Antoine Danis

Catalogue de l’Agence du court métrage

L’Agence du court métrage a pour but la promotion et la diffusion des films courts et recense dans son fonds près de 1200 documentaires.

Elle se met au service des programmateurs recherchant des films sur une thématique ou une forme précise, en leur offrant aussi la possibilité de venir les visionner dans ses locaux ou -pour une partie- en ligne, en vue de constituer un programme à diffuser en salle de cinéma ou dans tout autre lieu équipé d’un projecteur.

Une sélection de films est accessible en ligne, sur demande auprès du service programmation.

DOCUMENTAIRE SUR GRAND ÉCRAN - Diffusion commerciale & non-commerciale / Tous types de structures

Catalogue de Documentaire sur grand écran

Documentaire sur grand écran a constitué depuis sa création un catalogue de films en distribution. Il s’enrichit chaque année de nouveautés et est aujourd’hui riche de plus de 250 films.

Y figurent les noms de cinéastes confirmés (Chris Marker, Robert Kramer, Amos Gitaï, Johan van der Keuken, Raoul Ruiz, Pierre Perrault, Claire Denis, Dominique Cabrera, Claire Simon, Alain Cavalier, Denis Gheerbrant, Rithy Panh, Jean Rouch, Eric Rohmer, Otar Iosseliani, etc.) et de nouveaux auteurs découverts au cours de vingt années d’activités.

HEURE EXQUISE - Diffusion non-commerciale / Structures culturelles, éducatives et sociales

Heure exquise !

Centre international pour les arts vidéo

Heure Exquise ! gère une collection de plus de 3500 titres (art vidéo, documentaire de création, vidéo danse, animation...), ainsi que les collections vidéographiques de la délégation aux arts plastiques, et des musées du Louvre et Orsay.

Pour Le Mois du film documentaire, Heure Exquise ! propose des documentaires de création issus de son catalogue, mettant en avant la démarche artistique d’auteurs de renommée internationale.

Ces propositions d’oeuvres font l’objet de tarif "spécial Mois du film documentaire".

ADAV EUROPE - Diffusion non-commerciale / Structures culturelles, éducatives et sociales

Adav Europe

Adav Europe est un catalogue de plus de 5 700 films documentaires disponibles pour des projections publiques non commerciales (soit près de 1 000 films supplémentaires par rapport à l’an dernier).

Son nouveau site Internet lancé en juillet 2014 propose de nombreux outils (recherche avancée, indexation des films par mots-clés…) mais également une aide à la programmation grâce à différentes thématiques.

Pour la 16ème édition, Adav Europe propose à tout participant une réduction spéciale de 15 % sur l’ensemble de son catalogue documentaire.

CINÉMATHÈQUE AFRIQUE DE L’INSTITUT FRANÇAIS - Diffusion non-commerciale / Structures culturelles, éducatives et sociales

Cinémathèque afrique

de l’Institut français

Créée en 1961, la Cinémathèque Afrique rassemble l’une des collections les plus importantes de films africains des années 1960 à nos jours.

La Cinémathèque Afrique met à disposition des professionnels et des programmateurs, en France et à l’étranger, un catalogue de près de 1 600 titres, dont plus de 700 titres libres de droits, pour une diffusion non commerciale.

Tournée principalement vers la diffusion à l’étranger depuis son intégration à l’Institut Français, la Cinémathèque Afrique assure également une mission de diffusion dans le réseau associatif sur le territoire français.

La Cinémathèque Afrique contribue à la sauvegarde du patrimoine africain à travers un programme de numérisation, et réalise des rétrospectives et des cycles thématiques destinés à une diffusion internationale.

CATALOGUE DE L’INSTITUT FRANÇAIS - Diffusion non-commerciales / Réseau culturel français à l’étranger et ses partenaires

Catalogue cinéma

de l’Institut français

Des collections autour de cinéastes contemporains, des trésors rares de l’histoire du cinéma, des courts métrages, des films d’animation, des documentaires...

Le catalogue cinéma de l’Institut français, par son étendue et sa variété illustre la richesse de la production française, des grands classiques aux jeunes auteurs d’aujourd’hui. Il est complété par le fonds unique de la Cinémathèque Afrique qui conserve les principaux titres du patrimoine cinématographique africain, des Indépendances à nos jours.

Disponible sur plusieurs supports et en plusieurs langues, l’offre de films de l’Institut français est réservée à des projections publiques culturelles organisées par les instituts français et les Alliances françaises, ainsi que leurs partenaires dans le monde entier (cinémathèques, festivals, musées, universités…) dans les pays où ces films ne sont pas distribués commercialement. La consultation du catalogue est ouverte à tous. En revanche, la commande des films (y compris pour les manifestations organisées chez les partenaires) doit être effectuée exclusivement par le réseau culturel français à l’étranger. Seuls les films de la Cinémathèque Afrique sont accessibles aux utilisateurs en France.

CATALOGUE DU CENTRE DE L’AUDIOVISUEL À BRUXELLES - Diffusion commerciale & non-commerciale / Tous types de structures

Catalogue du Centre de l’Audiovisuel à Bruxelles

Le CBA est un atelier d’accueil créé en 1978 par Henri Storck, l’un des fondateurs du cinéma documentaire belge.

Depuis sa création, le CBA a coproduit et soutenu plus de 350 films de jeunes talents sortants des écoles, de cinéastes autodidactes ou de réalisateurs confirmés, tels que Pierre-Yves Vandeweerd, Mary Jimenez, Manu Bonmariage, Michel Khleifi, Jorge Leon, Jasna Krajinovoc, Anne-Levy-Morelle, Boris Lehman, Jérôme le Maire, et tant d’autres. Le CBA soutient les films par une aide financière en co-production, du prêt de matériel, d’un accompagnement des projets ainsi que d’un service de distribution internationale, d’un pôle de soutien technique, et d’un travail de diffusion non-commerciale et de promotion/inscription en festival.

En collaboration avec WIP, sa structure jumelle en Wallonie, le CBA offre l’accès au plus grand catalogue de documentaires de création belges, disponibles à la location (projections en salles, bibliothèques, festivals, etc) ou en distribution.

LaPlateforme.be

Laplateforme.be est destinée aux programmateurs. Il s’agit d’une plateforme de documentaires belges en ligne gérée par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de Belgique. A ce jour, environ 300 documentaires belges sont visibles sur ce site. Cet outil peut vous aider à choisir vos films et repérer les ayants droits des oeuvres que vous souhaitez programmer.

Plus d’informations sur l’utilisation de la plateforme. Faire une demande d’inscription pour avoir accès aux visionnements des films.

CINÉMATHÈQUE DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE D’ANTHROPOLOGIE VISUELLE (SFAV) - Diffusion non-commerciale
Tempus de Baristas, David MacDougall

Cinémathèque de la Société Française d’Anthropologie Visuelle (SFAV)

Riche d’une cinémathèque de plus de 100 films, retraçant les étapes du cinéma d’anthropologie, la SFAV est une association qui, depuis 30 ans, contribue au développement de l’anthropologie visuelle en France (en milieu universitaire, culturel et associatif).

Le Fonds n° 1 de la SFAV correspond à un ensemble de films étrangers, acquis et soigneusement sélectionnés, pour lesquels nous avons réalisé une traduction mise à disposition des emprunteurs sous la forme d’un document numérique.

Le fonds n°2 accueille des films principalement étrangers, mais pas exclusivement, déposés par leurs réalisateurs qui en détiennent les droits.

La SFAV construit progressivement deux nouvelles filières : la filière des films étudiants, réalisés dans le cadre d’universités dispensant un enseignement spécialisé en anthropologie visuelle ; et la filière des films dits « coloniaux » qui concerne des films réalisés pendant la période coloniale et portant sur le colonialisme.

Dans le cadre d’événements spécifiques, la SFAV accompagne ses films pour toute institution, association et salle de cinéma qui souhaite organiser des séances spéciales, ou des actions culturelles autour du cinéma documentaire ou d’anthropologie. Elle peut intervenir pour des traductions simultanées de ses films et peut également proposer un intervenant spécialiste par film et/ou thématique.

Focus sur quelques films de la cinémathèque :



A Weave of Time de Susan Fanshel & John Adair
(1989, 55’, coul. & N&B, VO anglais ST français) (réf. 22 dans le catalogue)
En 1938, l’anthropologue John Adair, âgé de 24 ans, se rend une première fois en Arizona à Pine Springs, capitale des Navajos, muni de sa caméra. En 1986, il y retourne avec Susan Fanshel et lui présente des membres de la famille Burnside qu’il avait connus en 1938. A cette occasion, il fait également connaissance avec la nouvelle génération. Construit sur une alternance de photos d’archives, d’images noir et blanc de 1938 et de séquences couleur tournées en 1986, ce film propose une réflexion sur la manière dont quatre générations de Burnside ont vécu ces 50 dernières années.
En savoir +

Tempus de Baristas de David MacDougall
(1993, 100’, coul., VO sarde, ST français) (réf. 81 dans le catalogue)
Le film suit les vies de trois générations de chevriers dans les montagnes de l’est de la Sardaigne. Pietro, 17 ans, aide fidèlement son père à élever et traire leurs chèvres. Franchiscu, son père de 62 ans, aimerait que son fils reste dans les montagnes mais il sait qu’il devra probablement les quitter pour poursuivre sa formation et développer ses projets d’avenir. Leur ami Miminu, la quarantaine, n’est toujours pas marié. Il connaît toutes ses chèvres par leur nom mais se trouve confronté à un avenir de pauvreté et d’isolement croissants. Pour Pietro, les vies de son père et de Miminu sont les points de référence par rapport auxquels il se mesure et envisage son avenir.
En savoir +

Les Noces de Palo de Knud Rasmussen & Friedrich Dalsheim
(1933, 78’, N&B, VO danoise, ST français) (réf. 58 dans le catalogue)
Ce film a été tourné au cours de la dernière expédition du Dr. Knud Rasmussen (1879 - 1933), le célèbre explorateur danois de l’Arctique. À travers les aventures amoureuses de Palo, ce film montre la vie quotidienne des Esquimaux du détroit d’Angmassalik, à l’est du Groënland.
En savoir +

Le Monde perdu, Série de 10 films courts réalisés par Vittorio de Seta
(1955-1959, coul., VO italienne) (réf. 36 à 45 dans le catalogue)
Ces premiers courts métrages réalisés avec des moyens dérisoires situent d’entrée de jeu De Seta entre Flaherty et Rouch, comme héritier du documentarisme anglais (Pescherecci) et précurseur du cinéma anthropologique moderne (Pasqua in Sicilia). Répudiant la rhétorique traditionnelle du commentaire bavard et de la musique illustrative qui sévissaient à l’époque, et travaillant ses cadrages avec un souci de perfection, d’absolu respect de la vérité à l’abri de tout esthétisme, De Seta donne à son enquête sur le monde de l’Italie du sud les accents d’une participation instinctive, qui naît de la rigueur même de chacun des plans.
En savoir +

CENTRE AUDIOVISUEL SIMONE DE BEAUVOIR - Diffusion non-commerciale

Centre audiovisuel
Simone de Beauvoir

Créé en 1982 par 3 réalisatrices et militantes, le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir est un centre d’archives qui a pour mission de collecter, conserver, valoriser et diffuser en France et à l’international des vidéos et films du monde entier autour de la question des femmes et du féminisme depuis les années 70 jusqu’à nos jours.

Avec 1200 titres en archives et plus de 200 films en distribution non commerciale sur l’histoire, les luttes et la création des femmes ainsi que les droits LGBTI, les films et les vidéos du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir constituent un pan essentiel du patrimoine audiovisuel des années 1970-2000 et continue à s’enrichissent des productions du 21ème siècle.