Le Mois du Film Documentaire - espace pro
 

Monter un partenariat

Le Mois du film documentaire favorise les partenariats entre les structures afin de développer des pratiques professionnelles concertées et inciter à la circulation des publics entre les lieux.


Le tissage d’un réseau pour la visibilité des œuvres, entre exploitation commerciale et une diffusion non commerciale

La diffusion des documentaires se construit à partir d’actions menées par les acteurs locaux, à travers une imbrication, entre exploitation commerciale et diffusion non commerciale. Les médiathèques, associations et lieux culturels publics jouent un rôle important pour ces œuvres.

Grand nombre de films documentaires ne trouvent pas de distributeurs, ne sont pas visibles sur les écrans, ne sont pas édités sur support vidéo, et restent peu visibles après leur passage en festival ou à la télévision.

Les structures qui mènent une activité cinématographique non commerciale (médiathèques, associations, musées, etc.) sont complémentaires des salles de cinéma en diffusant des films qui ne sont pas à l’affiche.


Développer une politique culturelle complémentaire

Le Mois du film documentaire favorise les partenariats entre les structures afin de développer des pratiques professionnelles concertées. Sortir un documentaire en salle est un pari risqué. Ceux qui sortent en salle sont portés par des distributeurs et exploitants qui mènent une activité quasi militante.

Les documentaires trouvent leurs publics très souvent lorsqu’une rencontre est proposée à l’issu de la projection. Si cet accompagnement est une valeur ajoutée évidente pour les films de fiction, il est primordial pour les films documentaires. Les actions menées par les associations de salles, favorisent l’accompagnement de films et facilitent la rencontre entre les œuvres et les publics.

De nombreuses bibliothèques, et structures culturelles et éducatives, sont partenaires des exploitants et organisent conjointement une programmation.

Les médiathèques peuvent également proposer des animations et programmations en lien avec leur actualité cinématographique à partir de leurs propres ressources.

En se tenant informé de l’actualité cinématographique des autres équipements du territoire, le partenariat permet de développer une politique culturelle complémentaire.


Favoriser la circulation des publics

En tissant des partenariats, et en adoptant une communication mutualisée, la circulation des publics est favorisée dans le territoire.

A travers ces partenariats, le public de la médiathèque peut se familiariser avec la salle de cinéma et développer une culture cinéphile.


 

 

Partager YouTube
 
 
   
   
Black Panthers de Agnès Varda


• Les structures

Monter un partenariat

Séances scolaires

Animations en prison

Une manifestation coordonnée par Images en Bibliothèques