19e ÉDITION NOVEMBRE 2018Organisé par
Images en bibliothèques

Des élèves de l’école de Saint-Denis présentent la séance
Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

PARTICIPER AU MOIS DU DOC DANS sON ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE

Le Mois du film documentaire s’adresse à tous types de structures, y compris les établissements scolaires ! En tant que professeur·e des écoles ou enseignant·e vous pouvez être porteur-euse de projet.

à télécharger

Téléchargez la fiche Comment participer au Mois du doc en milieu scolaire ? et prenez le temps de lire les quatre retours d’expérience ci-dessous.

Quelles sont les conditions pour participer ?

Le Mois du film documentaire est une manifestation libre et gratuite.
Pour participer, il suffit d’organiser un projet au mois du novembre : projection, rencontre, atelier…
Vous devez inscrire votre projet en ligne entre juillet et octobre.
Vous avez ensuite accès à des outils des communication et recevez un kit d’affiches et marques pages (à commander avant septembre).

Quels coûts prévoir ?

La participation est gratuite, cependant vous devez prévoir certains frais. Certains projets coûtent plus que d’autres.
Vous devez prendre en charge la location des films. Vous avez accès à des films à des tarifs très bas, proposés par Images en bibliothèques et ses partenaires (informations dans la fiche en téléchargement).
Si vous invitez un·e cinéaste ou intervenante-e, il faut prévoir son transport, éventuellement son hébergement et son repas, et sa rémunération. Vous pouvez solliciter une demande de soutien à Images en bibliothèques (informations dans les rubriques aide transport ou d’aide coup de pouce).

Retours d’expérience :

RETOUR D’EXPÉRIENCE - École d’application Roger Semat à Saint-Denis

École d’application Roger Semat de Saint-Denis avec la Maison de quartier

Organiser une projection dans un lieu partenaire

Le projet est mené par l’École Roger Semat avec l’école voisine et la maison de quartier.

Le projet

3 à 4 séances de courts métrages documentaires sont organisées à la Maison de quartier. Chaque séance comporte 2 courts métrages. Ce sont les élèves qui organisent ces séances, accueillent le public, assurent la présentation de la séance et l’animation du débat.

À ÉCOUTER

Présentation du projet par Léa Meignan, professeure à l’École d’application Roger Semat et Sylvain Lys, directeur de l’école.

Les objectifs

  • Faire découvrir le film documentaire aux élèves, éveiller leur curiosité
  • Travailler la maîtrise de la langue (à l’orale avec le débat et la présentation, à l’écrit pendant les séances de préparation)
  • Travailler le débat en classe : comment participer à un échange en respectant les règles ? Comment échanger, débattre, exprimer ses émotions, tout en écoutant et acceptant les idées des autres ?
  • Travailler la coopération (notamment avec la préparation de la projection)
  • Apprendre à exprimer des sentiments et des ressentis (après le visionnage du film)

Dans les classes : travail en amont

  • Les enseignant·es choisissent le film sur lequel ils travailleront avec leur classe (l’enseignante coordinatrice leur a proposé une liste de courts métrages documentaires)
  • Les enseignant·es commencent un travail dans la classe : qu’est le cinéma ? qu’est-ce que le cinéma documentaire ?
  • Ils vont ensuite susciter la curiosité des élèves sur le film avant de le visionner afin de leur donner envie de le voir
  • Les élèves découvrent le film et l’enseignant·e recueille leurs impressions.
  • Les élèves travaillent également sur le sujet du film, sur les caractéristiques du film et font des recherches
  • L’enseignant·e travaille la préparation de la projection avec les élèves (présentation du film et débat).

Pendant l’événement

  • Les familles des élèves ont du réserver pour assister à la projection
  • Les élèves gèrent l’accueil des familles et la liste de réservation, ils placent le public
  • Les élèves présentent collectivement le film : le titre, la durée, le résumé, etc.
  • Après la séance, les élèves animent le débat et répondent aux questions des adultes, ils font aussi part de leurs ressentis par rapport au film.

Après l’événement

Le travail sur le film est toujours poursuivi en classe après l’évènement pendant plusieurs mois : projet de réalisation filmique, projet musique, projet environnement, etc.

RETOUR D’EXPÉRIENCE - Lycée professionnel horticole de Fayl Billot et Autour de la Terre

Lycée professionnel horticole de Fayl-Billot

Projection ouverte au publique organisée avec l’association Autour de la Terre

L’association Autour de la Terre a été sollicitée par Céline Chevailler, professeure-documentaliste au Lycée professionnel horticole de Fayl-Billot pour accompagner la projection du programme Le vrai du faux.

En amont des projections, pendant les courts d’information-documentation et d’histoire, un travail avec les lycéens a été réalisé sur le thème des fake news. Les projections ont permis de poursuivre, dans un contexte divertissant, la réflexion sur le thème. Elles ont également fourni un contexte concret pour faire travailler les élèves à la réalisation d’un produit de communication, valorisé lors de la soirée auprès d’un public interne, mais aussi externe, à l’établissement.

La séance organisée avait lieu dans le Lycée, mais était ouverte au public.

Ermeline Le Mezo, de l’association Autour de la Terre était invitée à introduire les séance et à animer le débat, dans le prolongement du travail autour des média réalisé avec les élèves.


À ÉCOUTER

Retour d’expérience et idées d’accompagnement autour du programme Le Vrai du faux par Ermeline Le Mezo (Autour de la Terre) lors des Ateliers du Mois du doc 2018.
Cette vidéo contient notamment l’interview de la professeure-documentaliste du Lycée professionnel horticole de Fayl-Billot.

RETOUR D’EXPÉRIENCE - Mois du doc des lycéens à la BMVR de l’Alcazar, Marseille

Mois du doc des lycéens à la BMVR de l’Alcazar, Marseille

Projections organisées chez un partenaire

La Bibliothèque l’Alcazar de Marseille a travaillé avec des lycéens autour de l’expérience sensible des projections sur grand écran, l’analyse et la critique filmique, la rencontre avec les cinéastes.

Ce projet s’est articulé autour de deux thématiques : "Un monde meilleur" et "Être jeune aujourdhui" et est coordonné par l’Espace Régional de la bibliothèque de l’Alcazar.

À ÉCOUTER

Présentation du projet par Magali Roux, Responsable de l’Espace régional à la Bibliothèque de l’Alcazar (Marseille) et coordinatrice Mois du documentaire en PACA.

Objectifs

  • impliquer les lycéens autour de thématiques qui les concernent par le biais du cinéma documentaire, et plus particulièrement par l’expérience sensible des projections sur grand écran, l’analyse et la critique filmique, la rencontre avec les réalisateurs-trices.
  • inviter les lycéens à découvrir ou mieux connaître et s’approprier cet outil culturel qu’est la bibliothèque en leur offrant, outre l’accès à ses riches ressources, un espace d‘expression.

Organisation

  • Rencontre des bibliothécaires et des enseignants afin de présenter le "Mois du doc des lycéens"
  • Première séance (privée) : projection d’un film, présentation et discussion avec les bibliothécaires + initiation aux différentes esthétiques du documentaire.
  • Deuxième séance (privée) : projection d’un film + travail en groupe autour des ressentis des élèves.
  • Troisième séance : projection d’un film et préparation de la mester classe
  • Quatrième séance : Master classe privée d’un·e cinéaste à l’attention des élèves puis projection publique avec discussion avec le/la cinéste animée par un petit groupe d’élèves.
  • Restitution individuelle écrite dans le cadre scolaire
  • Réunion bilan au lycée avec les intervenat·es, bibliothécaires et enseignant·es

Organisation détaillée dans le document en téléchargement ci-contre.

Public concerné

4 classes de lycéens en 1ère générale

RETOUR D’EXPÉRIENCE - CDI du Collège de Thorigny-sur-Marne

CDI du Collège de Thorigny-sur-Marne

Projection dans l’établissement réservée aux élèves

À l’occasion des Mois du doc 2014, 2015 et 2016, la professeure-documentaliste a organisé des projections et des rencontres entre des réalisateurs-trices et des classes du collège.

Dans un premier temps les élèves découvrent des films documentaires, ensute ils planifient, organisent, accueillent et mènent les entretiens avec les cinéastes.

Certaines années, les élèves ont aussi bénéficié d’intervention de cinéastes autour de la fabrication de film documentaire.

Blog du collège :

Rencontre avec Françoise Marie en 2016
Rencontre avec Claudine Bories en 2015
Rencontre avec Carmen Castillo en 2014