17e ÉDITION NOVEMBRE 2016Organisé par
Images en bibliothèques

Jean Genet parle d’Angela Davis de Carole Roussopoulos
Partager Partager par email Logo Facebook Logo Twitter Logo Google+ YouTube

Cinéma de résistance

Déjouer la censure et les interdits, utiliser le cinéma comme art de liberté : les figures emblématiques du cinéma de résistance, le cinéma militant breton des années 70, le cinéma contemporain iranien...

Rencontres avec des cinéastes

  • Rencontre avec Marie Voignier autour de son film Tourisme international le 16 novembre à 18h au Muma au Havre
  • Rencontre avec Jean-Louis Le Tacon autour des films du Collectif Torr e Benn le 26 nov à 13 h 30 au Cinéma de Callac, autour de ses deux films Voici la colère bretonne, la grève du joint français et Bretonneries pour Kodachrome le 25 novembre au Cinéma de Brest et le 24 novembre à 20h30 autour de son film Cochon qui s’en dédit à Locmiquélic en Bretagne, organisé par J’ai vu un documentaire
  • Rencontre avec Thomas Heise et Matthias Steinle, Maître de Conférences, spécialiste du cinéma Allemand à l’Université Paris 3 autour des films Das haus / 1984 de Thomas Heise et Barfuß und ohne hut de Jürgen Böttcher. Le 6 nov à 18h au Ciné 104 à Pantin

Conférences

  • Conférences illustrée : Formes de l’interdit par Arnaud Hée, enseignant et critique de cinéma, membre du comité de sélection du festival Entrevues Belfort, avec des extraits de films de Harun Farocki, Andrei Ujica, Huang Weikai, Marie Voignier, Mehran Tamadon.. Le 6 novembre à 16h au Ciné 104 à Pantin (Ile-de-France)
  • Conférence : Pour une insurrection médiatique par Federico Rossin autour des films Ćwiczenia Warsztatowe de Marcel Łoziński, Jean Genet parle d’Angela Davis de Carole Roussopoulos et La Bombede Peter Watkins le 22 novembre à 20h la Filmothèque du Quartier Latin à Paris

Parmi les programmations thématiques :

Programme Torr E Benn

Le 25 novembre
Par la Cinémathèque de Bretagne à Brest
Le groupe Torr e Benn, créé en 1972 lors de la grève du Joint Français de Saint-Brieuc, est un collectif sans existence “officielle”. Le groupe réalisera jusqu’en 1975, des films spontanés mettant en images des grèves et des manifestations. Torr e Benn tire son nom de la devise des paysans révoltés de 1775, les bonnets rouges : “Casse-leur la tête”. (...)
Voir le programme

Jouer / déjouer l’interdit

Du 5 au 26 novembre
Par Documentaire sur grand écran et la Bibliothèque du cinéma François Truffaut en Ile-de-France
L’histoire du cinéma documentaire est jalonnée d’aventures filmiques dues aux multiples censures et interdits de par le monde. Censures frontales ou insidieuses qui ont pris divers visages au gré des pays et des époques et qui ont produit un singulier cinéma de résistance.
Voir le programme

Iran : jouer / déjouer l’interdit

Du 12 au 26 novembre
Par la Médiathèque de Vincennes (Ile-de-France)
En Iran, depuis la Révolution de 1979, les censures frontales ou insidieuses, qui ont pris divers visages au gré des décennies, ont produit un singulier cinéma de résistance.
Voir le programme

(Dé)jouer l’interdit

Du 8 au 27 novembre
Par la Bibliothèque de Bordeaux
En parcourant l’histoire du XXe siècle et jusqu’à nos jours, de la Syrie à la France en passant par le Japon et les Etats-Unis, la bibliothèque propose un choix de films qui ont bravé, déjoué ou joué avec les interdits et la censure, usant du cinéma comme arme de liberté et de résistance.
Voir le programme

Le cinéma militant breton des années 70

Le 26 novembre
Par la La Belle Équipe / Cinéma d’Argoat en Bretagne
Les années post-68 voient se développer un cinéma d’intervention sociale. Les bretons s’emparent eux aussi de l’image et du son. Paysans, ouvriers, chanteurs, poètes, jeunes et vieux, hommes et femmes de Bretagne se racontent, s’interrogent eux-mêmes. (...)
Voir le programme